F

Faire une préparation mentale digne d’un gourou zen, passer en revue 2x tout son matériel, s’habiller pour le pôle nord et se les geler malgré tout, apprendre tout en faisant de belles rencontres…

… Bref j’ai suivi un workshop avec Sébatien Roignant !

 

Si vous vous intéressez de près ou de loin au monde de la photo et que vos références de chevet sont Youtube, Facebook ou Virusphoto il y a beaucoup de chance pour que le nom de Sébastien Roignant ne vous soit pas inconnu.

Ce photographe français, dont une de ses grandes spécialités, mis à part son humour,  est  le portrait en lumière naturelle, est venu le weekend dernier dans notre cher et plat pays pour un workshop sur le sujet (je remercie au passage le photographe et néanmoins ami Pierre Jeanjean pour m’avoir informé de cette bonne nouvelle).

Le jour J venu, j’endosse mon sac photo avec appareil nettoyé, batterie chargée et carte mémoire vidée (je précise … certains comprendront !) Ah oui j’oubliais presque, j’emporte également bonnet, gants et chaussures de montagne (2° au thermomètre et je sais que je vais passer quelques longues heures en compagnie de dame nature).

Arrivé sur le lieu de rendez-vous, les autres apprentis sorciers étaient déjà pratiquement tous là (je ne donnerai pas les noms des retardataires, non je ne les donnerai pas, Pierre ne le souhaite pas !) Je fais le tour et salue mes acolytes, bizarre tout de même de rencontrer un gars dont tu suis les tutoriels sur Youtube depuis plusieurs années … mais il est finalement comme toi et moi, … enfin plutôt comme toi car moi je suis unique tout le monde sait cela.

Ca y est le workshop commence, Sébastien nous explique comment va se dérouler l’après-midi, bref tour d’horizon des choses à savoir, sans oublier le traditionnel Who’s who (Bonjour moi c’est Gregory, bonjouuuuur Gregory …). Et là où tu t’imagines regarder faire le maître, surprise on t’annonce qu’il n’y a rien de mieux que de pratiquer, pratiquer et encore pratiquer pour apprendre … quelques conseils bien placés et nous voilà plongés directement dans le vif du sujet. Equipé d’un réflecteur, on passe d’un modèle à l’autre (merci à Justine et Johan) le workshop se passe dans la bonne humeur, entre apprentissage, partage de trucs et astuces et autres anecdotes croustillantes afférentes à notre métier.

K57A0038

Les heures passent et le soleil se fait de plus en plus rare, je ne parle même pas de la sensation de ne plus posséder ni doigts ni orteils. Nous décidons de terminer ce workshop autour d’un verre bien au chaud afin de retrouver quelques couleurs et débattre sur des sujets tels que “t’es Mac ou PC ?”, “ta bière avec ou sans mousse”, “je déteste la clarté négative”, … et bien d’autres sujets plus en accord avec le sujet du jour je vous rassure. La fin de journée s’annonce, on se quitte et on se donne rendez-vous dans 10 ans, même jour, même heure, même pommes …

photo

∼∼∼

De beaux sourires pour de beaux souvenirs

Johan Justine1

There are no comments